Recherche
 
Vous êtes ici :   Accueil > Vente de parcelles publiques littorales
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Calendrier

rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.natvert.fr/data/fr-articles.xml

    Un projet dont l'intérêt financier n'échappe à personne, conduit la municipalité de LA TREMBLADE à déclasser  2 parcelles du domaine public situées en bordure de la plage de La Cèpe à Ronce les Bains.

   Ces parcelles sont très utilisées en saison estivale : seul parking de proximité pour accéder à la plage, et aire libre de l'ancien club de voile située sur la seconde parcelle.

  Il va sans dire que ce déclassement pour vente future, va concrétiser l'aliénation du littoral en favorisant la réalisation de projets immobiliers au détriment des accès publics à la plage (très peu nombreux dans la commune).

Ce projet ne peut en aucun cas, recueillir notre assentiment. Bien d'autres questions se posent, voirie insuffisante et dangereuse, recommandations ministérielles faites suite à la tempête Xynthia (Plan de Prévention des Risques Inondations), etc...

   Il paraît plus que surprenant que la mairie ait omis de compléter sa délibération par un plan de communication sérieux pour informer les habitants. Que sous entend ce silence ?

  Une enquête publique s'ouvre en mairie du 21 Fev au 7 mars 2012, il est très important que chacun se déplace pour consigner son avis sur le registre correspondant. La loi est faite pour tous, utilisons le pouvoir qu'elle nous donne.

  Vous trouverez tous les détails concernant ce projet sur le site ci-dessous (développé en réaction à ce projet par un comité d'action local).

http://sauvonslacepe.fr/


Date de création : 19/02/2012 19:04
Dernière modification : 20/02/2012 10:20
Catégorie : Ca nous concerne - Infos territoire
Page lue 14892 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Réaction n°3 

par bougeonsltrlb le 26/02/2012 09:37

Nous avons écouté la déclaration de François Patsouris sur le document sonore joint de Demoiselle FM et nous sommes effarés d'entendre cet omniprésent adjoint déclarer exactement le contraire de ce qu'à déclaré le maire. Donc, si on s'en tient aux écrits de 2009 et de la déclaration de François Patsouris, il n'y a plus aucun danger de voir une construction d'envergure sur ces parcelles. Dans le cas contraire et preuves à l'appui, si on les traite de menteurs, ils ne pourront pas nous accuser d'outrage ou nous traduire en justice pour diffamation.

Qui commande et qui décide à la mairie? Le maire Jean-Pierre Tallieu ou François Patsouris? Allons Monsieur le deuxième adjoint, faites donc preuve d'un peu de modestie et de patience, votre tour viendra (peut-être qui sait) mais il faudra attendre 2014 pour ça. En attendant restez donc à votre place, les administrés en ont assez de votre omnipotence et surtout respectez la parole donnée.d

Réaction n°2 

par Robert le 21/02/2012 16:41

Les sangliers ne viendront plus, et les oiseaux migrateurs d'hiver chercheront une autre escale.

Réaction n°1 

par Allegro le 20/02/2012 21:49

Dès que j'ai eu connaissance de cette nouvelle absurdité j'ai aussitôt alerté mes amis afin soit qu'ils se déplacent, soit qu'ils écrivent un courrier au Commissaire-Enquêteur pour s'opposer à ce déclassement. Le maire ne connait pas la valeur de la parole donnée car, dans un courrier, il s'était engagé qu'aucune construction ne serait jamais réalisée sur ces parcelles. Il est tellement coutumier du fait que plus rien ne m'étonne de lui. (suite effacée par le modérateur)

Bon courage à vous.